E=M6 - Le lipofilling pour effacer les rides du visage

Le Dr Sylvain Drikes, chirurgien à la Clinique des Champs-Elysées, a présenté la technique du lipofilling du visage dans l’émission E=M6 du 25 mai 2014 consacrée au thème « Chirurgie esthétique, cosmétiques : Les innovations au service de notre physique ».

 

 

Julie a 57 ans et ne supporte plus les rides sur son visage. Elle a encore un esprit très jeune et la présence de ses rides lui rappelle constamment son âge. Heureusement, elles ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Une ride, c’est une cassure progressive des fibres de protéine qui assurent souplesse et élasticité à notre peau. On en distingue deux types : les rides d’expression, conséquence de la contraction des muscles du visage et celles provoquées par la pesanteur qui affaissent par exemple la peau du cou.

Julie compte bien retrouver la peau de ses 20 ans et, pour cela, elle a décidé d’utiliser les grands moyens, la chirurgie esthétique. Elle a rendez-vous avec le Dr Drikes. Pour atténuer les signes de l’âge, ce médecin a recours à une méthode innovante, le lipofilling. Pour lisser les rides de Julie, il va injecter dans son visage de la graisse de ses genoux, l’arrière des genoux étant un endroit accessible et peu sollicité.

Jusqu’à présent, pour combler les rides, on utilisait de l’acide hyaluronique, une molécule d’origine organique qui regonfle le derme mais que le corps évacue seulement en quelques mois. En revanche, le lipofilling consiste en une véritable autogreffe de cellules vivantes, les adipocytes, qui vont s’implanter dans les tissus du visage. Il n’y a donc aucun risque de rejet et l’effet tenseur peut durer plusieurs années.

Avec le temps, la peau s’affaisse et les yeux se creusent. Lorsque l’on vieillit, c’est toute la structure du visage qui se modifie. Le visage se modifie à tous les étages. La graisse fond, notamment au niveau des pommettes et des joues et elle se déplace aussi vers le bas sous l’effet de la pesanteur.

En réinjectant des cellules graisseuses sous les yeux, les tempes et les joues, la peau se retend, le visage est plus rebondi et paraît donc plus jeune. Mais ce n’est pas tout ! On a un effet de remplissage, un effet de comblement et on a également un effet nourrissant de la peau, parce qu’il y a un effet anti-inflammatoire, un effet hydratant et un effet stimulant au niveau du derme qui fait que la peau devient plus jolie en surface également.

Pour s’implanter et se nourrir, les cellules graisseuses vont accélérer la circulation sanguine sous la peau, ce qui va mieux l’hydrater. Elles vont également stimuler la production de collagène et d’élastine dans le derme, deux molécules que nous produisons de moins en moins avec l’âge et qui permettent à la peau d’être plus ferme et plus lisse.

L’opération de Julie va durer une heure. A l’aide d’une canule, le chirurgien prélève délicatement des cellules graisseuses dans l’intérieur des genoux. La graisse est ensuite nettoyée à la centrifugeuse et réimplantée dans les zones à rajeunir. A son réveil, le visage de Julie est gonflé mais deux semaines plus tard, ses pommettes sont plus hautes, ses cernes et ses rides se sont estompées. Un effet qui va durer plusieurs années.

> Plus d’infos sur le lipofilling

 

Posté le 25 juin 2014

 

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...