Kito-Kit® le gel cicatrisant anti-chéloïdes

Kito-Kit® est un gel stérile qui permet une cicatrisation plus rapide et moins douloureuse après une intervention de chirurgie esthétique. Il optimise les chances d’obtenir une cicatrice presque invisible et limite la formation des cicatrices hypertrophiques et chéloïdes.

L’action du gel Kito-Kit®

Kito-Kit® est un hydrogel facile d’utilisation et d’application même sur des zones étendues importantes. Le Ph du gel, semblable à celui de la peau, entraîne un soulagement immédiat, efficace, complet et durable de la douleur causée par le traumatisme.

  • Il favorise la prolifération de cellules liées à la cicatrisation, tels que les fibroblastes normaux, les cellules épithéliales et l’augmentation des kératinocytes.
  • Il favorise l’activation des macrophages pour créer le facteur d’activité qui contribue à la guérison des plaies, de ce fait, favorise la cicatrisation des plaies.
  • Il favorise la régénération microvasculaire du tissu cutané, améliore la circulation sanguine et donc accélère la cicatrisation. Kito-Kit® contient du chitosan, un principe actif propice à la cicatrisation.
  • Le chitosan et la matrice interstitielle du mucopolysaccharide ont une structure moléculaire semblable et il offre un environnement favorable à la croissance cellulaire de la peau.
  • Le chitosan favorise la croissance des cellules épithéliales. Il inhibe la prolifération anormale des fibroblastes pour limiter l’apparition les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes.

Kito-Kit® est un gel stérile car une plaie constitue toujours une porte d’entrée pour les bactéries et il faut donc protéger la peau.

 

Kito-Kit® le gel cicatrisant anti-chéloïdes

 

Le chirurgien applique le gel en fin d’opération lorsqu’il a suturé les bords de la cicatrice. Puis les premiers jours, tant que la douleur est présente, Ensuite, deux à trois applications par jour suffisent tant que la cicatrice est rouge et gonflée.

Il faut appliquer une couche épaisse de gel, suffisamment importante pour couvrir complètement et uniformément la plaie. Si la plaie est couverte par des vêtements, on utilise un pansement stérile afin de ne pas disperser le gel.

 

Posté le 06 avril 2016



Nous vous conseillons aussi

Une belle cicatrice avec Urgotouch : le premier laser portatif utilisable au bloc opératoire pour optimiser le résultat cicatriciel.
Une découverte pour empêcher la formation des cicatrices : Des chercheurs américains de l'université de Pennsylvanie ont réussi à modifier le processus de régénération de la peau après une lésion cutanée
  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...