La chirurgie esthétique et les femmes

La chirurgie esthétique et les femmesIFOP a publié un sondage le 12 juillet pour le magazine en ligne « Bonheur et santé » sur la chirurgie esthétique et les femmes en France menée auprès d'un échantillon représentatif de 1317 femmes, de 18 ans et plus.

Les éléments clés de l’enquête

Trois grands enseignements peuvent être retirés de cette nouvelle enquête sur la chirurgie esthétique et les femmes. La mesure du phénomène a commencé à être prise dès 2002 et sa force n'a pas été démentie depuis. Si la croissance du recours à la chirurgie esthétique est aujourd’hui un peu moins forte qu’en 2009, la pratique elle, se démocratise. Loin d’être un vrai recul ou une désaffection c’est plutôt le signe d'une maturité.

Et si on s'exerce à un peu de prospective, les femmes prêtes à recourir pour la première fois à la chirurgie esthétique sont plus nombreuses que celles qui ont déjà eu recours à ses techniques. Ainsi, 2 500 000 (soit 10% des femmes française de 18 à 65 ans) y ont eu déjà eu recours et plus de 3 000 000 (14%), qui ne l'ont jamais pratiquée, sont prêtes à le faire.

Le phénomène est très largement partagé C'est à ce stade que le phénomène prend toute sa dimension de phénomène de société. Quelle que soit la tranche d'âge, le niveau d'études, la région d'origine, ou les préférences idéologiques, le recours à la chirurgie esthétique touche à peu près tout le monde, sans exception, dès lors que la décision a été prise d'y recourir.

Un tel phénomène, aussi profond et aussi largement partagé ne peut s'expliquer que parce que certaines valeurs en vogue lui sont très favorables. Ces valeurs tournent autour de deux pôles bien affirmés : une volonté de rester jeune et un fort individualisme.

À noter aussi le maintien d'un haut taux de satisfaction qui dépasse 80 % et la peur d'un échec en très nette baisse, la chirurgie esthétique se banalise et se démocratise, jour après jour.

Le rejet du regard d'autrui est tout aussi surprenant et correspond à une évolution très nette par rapport aux précédents sondages sur ce thème.

Le recours à la chirurgie esthétique

Vous personnellement, avez-vous déjà eu recours à la médecine esthétique (peeling, laser, injections dans les rides, etc.) ou à la chirurgie esthétique (intervention chirurgicale sur une partie du corps ou du visage visant à l’améliorer ou le rajeunir) ?

  • Oui : 10%
  • Non : 90%

Le type d’intervention de chirurgie esthétique déjà réalisée

Pour quel type d’intervention ?*

  • Une modification des seins : 49%
  • Une épilation laser : 24%
  • Des injections dans les rides : 12%
  • Un recollement des oreilles : 10%
  • Une correction du ventre : 7%
  • Une lipoaspiration pour affiner la silhouette : 6%
  • Une correction du nez : 5%
  • Un lifting : 4%
  • Un lissage des rides : 3%
  • Autre : 17%

La satisfaction vis-à-vis du résultat obtenu à l’issue de l’intervention

Diriez-vous que vous très satisfaite, plutôt satisfaite, plutôt pas satisfaite ou pas satisfaite du tout du résultat obtenu à la suite de ce type d’intervention ?

Total satisfaite : 82%

  • Très satisfaite : 32%
  • Plutôt satisfaire : 50%

Total pas satisfaite : 18%

  • Plutôt pas satisfaite : 15%
  • Pas satisfaite du tout : 3%

L’intention de recourir à la chirurgie esthétique à l’avenir

Vous personnellement, pensez-vous avoir recours à la chirurgie ou à la médecine esthétique à l’avenir ?

TOTAL Oui : 14%

  • Oui, certainement 2%
  • Oui, probablement 12%

TOTAL Non : 86%

  • Non, probablement pas : 37%
  • Non, certainement pas : 49%

Les motivations du recours à la chirurgie esthétique

Si vous avez déjà eu ou si vous envisagez d’avoir recours à la chirurgie esthétique, est-ce avant tout... ? *

  • Pour vous plaire davantage à vous-même : 68%
  • Pour mettre un terme à un complexe physique : 55%
  • Pour préserver votre jeunesse : 13%
  • Pour être plus à l'aise dans votre milieu professionnel : 6%
  • Pour plaire à votre compagnon / mari : 5%
  • Parce qu'on est obligé de faire jeune dans la société actuelle : 2%

Les raisons de ne pas recourir à la chirurgie esthétique

Parmi les raisons suivantes, quelles sont celles qui expliquent le mieux que vous n’envisagez pas d’avoir recours à la chirurgie ou à la médecine esthétique ? *

  • Vieillir ne vous pose pas de problème : 73%
  • Les prix sont excessifs : 32%
  • Le risque lié à l’intervention chirurgicale : 22%
  • Le refus de céder à la pression sociale : 21%
  • La peur que l’intervention échoue : 16%
  • La crainte de ne plus vous plaire après : 6%
  • La peur de l’engrenage : 2%
  • Le jugement de votre entourage : 0%

* Les interviewées ont pu donner deux réponses



Posté le 27 juillet 2018



  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...