La luminothérapie : La technique devenue incontournable en médecine esthétique

La luminothérapie : La technique devenue incontournable en médecine esthétiqueLa luminothérapie est une technique de plus en plus utilisée en médecine esthétique pour ses bienfaits. Utilisés seuls ou associés à une autre technique, les LED sont devenus incontournables.

Les avancées de la luminothérapie

Au début des années 1900, le Docteur Niels Finsen, atteint d’une maladie dégénérative, découvre que l’exposition au soleil diminue ses douleurs. Il entreprend alors d’étudier les effets de la lumière sur le corps humain et ses recherches le conduisent à montrer que les ondes rouges et infrarouges du spectre lumineux sont efficaces pour soigner la variole, le lupus cutané, etc.

Toutefois, avec la découverte de la pénicilline et le développement des vaccins, la luminothérapie n’était plus aussi utile. C’est la conquête de l'espace dans les années soixante qui a relancé l'intérêt pour les bienfaits de la lumière.

Les lumières LED rouge et infra-rouges compensent le ralentissement du métabolisme de l'organisme en raison de l'apesanteur. Un séjour d'un an dans l'espace est éprouvant : le corps grandit de dix centimètres, perd de la masse musculaire et voit ses os se décalcifier.

Pour les astronautes qui séjournent dans la Station Spatiale Internationale, le soleil se lève toutes les 90 minutes. Le cycle circadien est complètement déréglé et il est alors difficile de trouver le sommeil sans recourir à des somnifères. Des panneaux LED à couleur variable permettent de reproduire des cycles lumineux jour/nuit et de resynchroniser l'horloge biologique.

La luminothérapie est aujourd'hui bien connue pour lutter contre la « dépression hivernale » caractérisée par une fatigue chronique et une forte baisse de moral due au manque de lumière. Récemment, des biologistes britanniques ont fait une découverte surprenante. En cas de coupure ou de brûlure la nuit, la cicatrisation de la peau est plus lente que si la plaie s'est produite de jour. Jusqu'à dix jours de plus!

L’action de la lumière au niveau cellulaire

Les principales couleurs pour stimuler le métabolisme cellulaire sont le jaune, le bleu, le rouge et l’infrarouge. Les cellules de la peau possèdent des récepteurs de lumière dont le mécanisme est similaire à la photosynthèse des plantes. La stimulation des cellules par la lumière LED booste la production de collagène et d’élastine, accélère la cicatrisation, diminue l’inflammation et la production de sébum, ralentit la chute des cheveux.

Le rouge est la reine des couleurs anti-âge. Les LED sont utilisés seuls ou combinés avec des produits d'injection comme l'acide hyaluronique ou la toxine botulique, ce qui permet de multiplier par cinq les effets de ces produits.

L’offre LED à la Clinique des Champs-Elysées

La Clinique des Champs-Elysées dispose de plusieurs appareils de luminothérapie de dernière génération.

Rejulight est capable de générer dix couleurs différentes. Chaque couleur correspond à une longueur d’onde particulière. Pour chaque indication à traiter, le laser sélectionne une ou plusieurs couleurs et la lumière est émise soit de façon continue, soit de façon discontinue.

Miltaderm est un procédé novateur associant un laser froid fractionné (LLLT) et des LEDs. Le rayonnement photonique est ensuite potentialisé par des tunnels magnétiques permettant ainsi à la lumière de pénétrer dans la peau à une profondeur de dix à treize centimètres.

La technologie Miltaderm est utilisée pour l’anti-âge, mais aussi en soins capillaires avec le casque Miltahead et pour la réjuvénation vaginale avec Milta Gyneco.



Posté le 11 janvier 2018



  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...