Les injections remplaceront-elles un jour le lifting ?

Les injections remplaceront-elles un jour le lifting ?Mauricio de Maio est un chirurgien esthétique brésilien de renommée internationale. Il forme des médecins à ses techniques d'injections partout dans le monde en collaboration avec Allergan Medical Institute.

Son credo : les injections d'acide hyaluronique et de toxine botulique rendront bientôt le lifting obsolète.
Pour peu que l'on s'y prenne tôt et que l'on entretienne le résultat.

Décrypter les rêves et les envies des patients

C’est important de différencier ce que le patient désire et ce dont il a besoin. Les patients viennent généralement consulter pour leurs rides. Mais la ride est la dernière chose à traiter car elle est la conséquence d’un problème et pas le problème en soi.

Le médecin doit intégrer la dimension émotionnelle du vieillissement du visage tel qu’il est ressenti par le patient. Au-delà de la ride, la motivation profonde est plutôt de paraître moins fatiguée, moins triste, moins relâchée, moins sévère, plus belle, plus jeune, plus mince, plus féminine.

Les MD Codes™ : des points précis pour injecter

Mauricio de Maio a mis au point les MD Codes™, des points d’injection précis et stratégiques sur le visage pour les produits de comblement.

Les MD Codes™ ont pour but d’accompagner les modifications du visage en gommant les signes liés à l’âge avec des injections plus précises, plus discrètes et plus efficaces. Ils sont la résultante d’une étude combinée et méthodique de la structure osseuse, des muscles et de l’irrigation du visage. En comprenant mieux les causes, on traite mieux les effets comme le déplacement de la masse graisseuse, la perte de volume et l’affaissement de la peau.

MD codes

Les principales zones traitées sont selon un ordre stratégique : les pommettes et les tempes, la vallée des larmes et le pourtour des yeux, les joues, le menton, la mâchoire, les lèvres, les sillons nasogéniens), les rides de la marionnette, le front.

Le médecin cible entre 8 à 75 points différents en fonction de l’âge du patient pour agir sur le visage dans sa globalité.

Il choisit ensuite le produit injectable le plus approprié à la région ciblée pour rétablir le volume perdu aux endroits stratégiques et redonner au visage une apparence rajeunie de façon discrète et naturelle au repos et en mouvement.

Le lifting médical n’est pas prêt de détrôner le lifting chirurgical

On assiste incontestablement à un rapprochement entre les avantages et les inconvénients de la médecine et de la chirurgie pour le rajeunissement du visage.

D'un côté, le lifting médical concurrence la chirurgie. Il est de plus en plus efficace grâce à une bonne connaissance de l’anatomie, des plans d’injection et par la qualité des produits d’injections qui se résorbent sur une longue durée.

Mais d’un autre côté, les techniques actuelles de lifting chirurgical deviennent moins invasives et donnent un effet plus naturel.

Là où le lifting chirurgical garde un avantage déterminant, c'est sur la durée des résultats : une dizaine d’années contre 12 à 18 mois pour les injections. Et ça, ce n'est pas prêt de changer !



Posté le 19 avril 2018



Mauricio de Maio est un chirurgien esthétique brésilien de renommée internationale. Son credo : les injections d'acide hyaluronique et de toxine botulique rendront bientôt le lifting obsolète.

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...