Quand la chirurgie esthétique devient un acte médical banal

L’émission 7 à 8 sur TF1 du dimanche 05 novembre 2017, présentée par Harry Roselmack, a enquêté sur le boom de la médecine esthétique avec un reportage à la Clinique des Champs-Elysées sur le Cellfina, la nouvelle technique pour éliminer la cellulite sans chirurgie en une seule séance.

Devenir beau, jeune et mince sans opération et sans douleur, ce sont les promesses de la médecine esthétique. Considérée moins invasive, la spécialité concurrence désormais la chirurgie esthétique. Consulter un praticien est devenu aussi simple que d’aller au salon de beauté.

Le marché de l’esthétique pèse plus de huit milliards d’euros, deux fois plus qu’il y a cinq ans. De plus en plus de jeunes y ont aujourd’hui recours. 20% des clients ont moins de trente ans. On les appelle la génération « Baby Botox ».

Le Cellfina : La nouvelle technique pour éliminer la cellulite

Sabrina, 41 ans, est venue tester la dernière nouveauté arrivée sur le marché français il y a six mois. Le Cellfina, une machine venue des Etats-Unis qui éliminerait la cellulite sans chirurgie. La maman de deux enfants dit avoir tout essayé pour perdre sa peau d’orange, sans succès.

Anne, médecin esthétique depuis six ans, va s’occuper d’elle. Le docteur va prendre en photo la cellulite de Sabrina. Des points dessinés au feutre vont permettre à la praticienne d’identifier les points de cellulite à traiter.

Les photos en 3D serviront à comparer l’avant et l’après. Contrairement à d’autres actes de médecine esthétique, le Cellfina nécessite la mobilisation d’un mini-bloc opératoire. Une ventouse permet de tendre la peau pour faciliter le geste sous anesthésie locale. Une petite lame électrique de quelques millimètres va faire disparaître la peau d’orange.

La cellulite a l’apparence d’un petit creux qui est dû à des fibres qui tirent la peau vers le bas. L’idée est de couper ces fibres pour faire remonter la peau et ne plus avoir les bosses et les creux quand on a de la peau d’orange sur les fesses.

Selon le médecin, l’appareil permettrait de supprimer la cellulite pendant au moins trois ans. Un argument qui a convaincu Sabrina pour retrouver de belles fesses et pouvoir se mettre en maillot sans complexes.

Après une demi-heure d’intervention, Sabrina est libre de rentrer chez elle.

Deux mois plus tard, les creux se sont estompés, la peau est légèrement plus tendue.

Sabrina a déjà prévu de renouveler l’opération, pour les hanches cette fois-ci.



Posté le 6 novembre 2017



Nous vous conseillons aussi

 Cellfina : La solution pour vaincre les capitons sans chirurgie.
 Cellfina : La nouvelle technique anti-cellulite prometteuse.



  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...