Le rapport 2014 de l’IMCAS

IMCAS

A l’occasion du congrès qui s’est tenu à Paris en début d’année, l’International Master Course on Aging Skin (IMCAS) a publié son rapport annuel sur le marché de la chirurgie et de la médecine esthétique en 2013.

Les zones géographiques

Le marché mondial de l'esthétique médicale a enregistré une croissance de 7,3% en 2013, tiré par la zone Asie-Pacifique et une situation plus favorable des Etats-Unis, malgré un ralentissement en Europe, et devrait continuer sur le même rythme jusqu'en 2018, selon des projections publiées jeudi.

Le marché mondial est évalué à 4,6 milliards d'euros en 2013, et devrait croître de 7,2% en 2014 pour atteindre 4,9 milliards d'euros. La croissance annuelle du marché mondial devrait se maintenir à une moyenne de 7,2% entre 2014 et 2018, atteignant 6,6 milliards d'euros.

Le marché américain restera le plus important avec 45% du total, suivi de l'Asie (21%) et de l'Europe (18%). L'Asie, qui tire le marché, connaîtra la plus forte croissance d'ici 2018 avec une moyenne annuelle de 12,6% pour se situer à 1,4 milliard d'euros. En revanche, l'Europe est affectée par la crise, notamment l'Europe du Sud, et son rythme de hausse se situe désormais à 3,1% sur la période 2014-2018 pour atteindre 1,2 milliard en 2018.

Les différentes techniques

Les produits injectables (toxines botuliques, produits de comblement) demeurent le premier marché en valeur (35%), mais leur croissance sera limitée à 6,7% par an jusqu'en 2018 à 2,2 milliards d'euros.

Parallèlement, les équipements à base d'énergie (laser, ultrasons) vont poursuivre leur croissance de plus de 8,5% par an. A ce rythme, ce secteur représenterait 2,3 milliards d'euros en 2018, et deviendrait le premier segment de la médecine esthétique avec 35% du total.

Les prothèses mammaires implantables connaîtront une croissance moindre, de 6,1% par an jusqu'en 2018.

Par ailleurs, les techniques médicales ou non invasives connaissent "un succès croissant", selon l'IMCAS, qui cite les traitements de cosmétique active ainsi que les techniques de remodelage corporel par des appareils à ultrasons et radiofréquences.

Dans le domaine chirurgical, les deux interventions phare restent, en Europe comme dans le monde, la lipoaspiration et l'augmentation mammaire par prothèse. Le lipofilling ou réinjection de graisse présente un développement de plus en plus important.

 

Posté le 05 mars 2014

 

 

Nous vous conseillons aussi

Rapport IMCAS 2012 : Le secteur de l'esthétique a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires mondial estimé entre 3,2 et 3,8 milliards d'euros.
  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...