Révélations sur Numéro 23 : Chirurgie des poches sous les yeux et lipofilling des cernes creux

Dans l’émission Révélations du 6 mai 2014 consacrée au thème « Chirurgie esthétique, être jeune à tout prix », les journalistes ont suivi le Dr Sylvain Drikes, chirurgien à la Clinique des Champs-Elysées. Son patient Yonni est un jeune papa divorcé de 30 ans, propriétaire d’un salon de coiffure en région parisienne.

Yonni est obnubilé par son apparence. Chaque matin, il traque sans pitié son pire ennemi, les rides. Il est à la recherche du physique parfait. Depuis dix ans, il dépense des sommes folles en injections de toxine botulique et d’acide hyaluronique, un gel destiné à combler les défauts de la peau. Yonni est inspiré par les icônes de papier glacé. Il refuse littéralement de se voir vieillir.

Sabrina, sa petite sœur s’inquiète des lubies de son frère pour sa santé, mais aussi pour son porte-monnaie. En injections, tous les trois à quatre mois, Yonni dépense entre 1300 et 1500 euros. 6000 euros par an pour un salaire mensuel de 2000 euros, une petite fortune mais Yonni assume, c’est le prix à payer pour atteindre son rêve de perfection.

Yonni a décidé d’aller encore plus loin. Persuadé que ses cernes se voient comme le nez au milieu de la figure, le jeune homme a opté pour la chirurgie. Il a rendez-vous avec le docteur Drikes, spécialiste du visage. Le médecin détecte deux problèmes chez Yonni. Il y a le cerne qui est relativement creusé et il y a des petites poches qui sont apparues au niveau des paupières du bas.

Pour Yonni, c’est une étape au-dessus. Il n’est plus dans la petite injection mais sur une réelle intervention qui va durer dans le temps.

Le jour de l’opération est arrivé. Sa sœur l’accompagne pour le soutenir.

L’intervention de lipofilling ne durera qu’une petite heure. Tout commence par le prélèvement de la graisse à l’intérieur des cuisses, parce que par expérience on sait que c’est la meilleure qualité de graisse, celle qui va le mieux tenir une fois qu’on va la réinjecter au niveau du visage.

L’infirmière place les tubes de graisse dans une centrifugeuse pendant trois minutes pour la purifier. Les cellules graisseuses de Yonni sont prêtes à être réinjectées dans ses cernes. Le chirurgien appuie sur les cernes pour bien remplir. L’œil droit, puis le gauche, six millilitres auront suffi à combler les deux cernes. L’intervention n’a demandé que quelques minutes.

Il faut maintenant enlever la graisse sous les yeux. La boursouflure qui apparaît au moment où le Dr. Drikes appuie sur l’œil représente les trois poches de graisse qui sont sous la paupière du bas. Le chirurgien ne vas pas inciser sous l’œil mais à l’intérieur de la paupière inférieure. Yonni n’aura donc aucune cicatrice visible. En appuyant sur l’œil, le médecin fait sortir la graisse en excès et c’est uniquement ces boules de graisse-là qu’il retire. Trois boules de graisse retirées dans l’œil droit, deux dans de celui de gauche. Il peut maintenant suturer. L’intervention est terminée.

De retour dans sa chambre, Yonni se regarde dans le miroir. Il s’attendait à être un peu plus gonflé mais le Dr. Drikes l’a prévenu que les hématomes seront très visibles dans deux jours seulement.

Deux semaines plus tard, les bleus ont disparu et Yonni est ravi du résultat. Dans le futur, il rêve d’une peau toute lisse et il prévoit déjà de faire un peeling, un soin relativement corrosif pour le visage mais qui enlève la moindre imperfection. Et c’est loin d’être fini. Dès qu’il en aura les moyens, Yonni a un grand projet, se faire refaire le nez.

Révélations sur Numéro 23 est un magazine d’investigations hebdomadaire présenté par Yasmine Oughlis qui s'attache, à travers reportages et interviews sur le terrain, à décrypter et à comprendre les problématiques et l’évolution de notre société contemporaine en enquêtant sur tous les sujets sociaux, économiques et culturels...

 

Posté le 16 juillet 2014

 

 

Nous vous conseillons aussi

La blépharoplastie : Elle enlève la peau en excès des paupières tombantes et enlève les poches de graisse sous les yeux.
Le lifting des sourcils : Le lifting temporal ou frontal rajeunit le regard en remontant l'extrémité ou la partie centrale des sourcils.
La chirurgie des paupières asiatiques : Le débridage des yeux consiste à agrandir la paupière afin de rendre le regard plus large et plus arrondi.
Emission Allo Docteurs sur France 5 : Gérard 57 ans désire enlever l’excès de peau sur les paupières supérieures.
Le Thermage : L’alternative sans chirurgie à la blépharoplastie en cas de relâchement modéré des paupières supérieures.
Rajeunissement du regard : Toutes les techniques qui ciblent la zone du contour de l’œil et des paupières.
  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...