Les cheveux

Cheveux, barbe, cils, sourcils et duvet font partie de la famille des poils. Même s’il existe une différence de taille entre ces poils, ils sont tous faits sur le même modèle et leur croissance est soumise au cycle pilaire.

La structure d’un cheveu

Le cheveu est une tige de kératine très fine de 0,08 mm plantée dans la peau. La tige pousse à l’intérieur d’une sorte de gaine, le follicule pileux. La base de la tige, le bulbe, est enfoui dans l’hypoderme, une couche graisseuse dans laquelle se trouvent des vaisseaux sanguins qui apportent aux cheveux les éléments nutritifs dont ils ont besoin. Autour, des terminaisons nerveuses. Seule la base du poil est vivante, tout ce que nous avons sur la tête est constitué de cellules mortes.

La surface d’un cheveu est recouverte d’écailles disposées un petit peu comme des tuiles. Plusieurs couches (entre 3 et 10) empilées les unes sur les autres comme une peau d’oignon. Sous les écailles, le cortex constitué de longues cellules de kératine, le matériau de base du cheveu.

Chaque cellule de kératine est constituée de petites fibres, les macrofibrilles. Les pigments qui colorent nos cheveux sont disséminés entre les macrofribrilles. Chaque macrofibrille se présente sous la forme d’un faisceau de fibres encore plus petites, les microfibrilles et chaque microfibrille est constitué de protofibrilles et dans une protofibrille, il y a 4 brins de kératine torsadés assemblés deux à deux.

C’est grâce à la kératine que le cheveu est à la fois résistant et souple.

Structure du cheveu

Il existe trois grandes catégories de cheveux aux caractéristiques bien particulières :

  • Le cheveu asiatique de forme cylindrique : C’est un cheveu très raide, très épais, très régulier sur toute sa longueur et très résistant.
  • Le cheveu africain de forme elliptique : C’est un cheveu bouclé, voire crépu, beaucoup plus fin et beaucoup plus fragile que le cheveu asiatique.
  • Le cheveu caucasien de forme ovale : C’est un cheveu ondulé. Ils présentent tous les caractères intermédiaires entre le cheveu asiatique et le cheveu africain et tous les types d’ondulation.

Le cycle pilaire du cheveu

Les cheveux poussent d’environ 1,2 cm par mois, un petit peu plus vite sur la tête d’une femme que sur la tête d’un homme. Nous avons environ 120.000 cheveux sur la tête. Chaque follicule pileux est programmé pour se reconstituer 25 fois au cours d’une vie.

Cycle pilaire

La croissance du cheveu (Phase anagène)

Un cheveu pousse par la base. Au niveau du bulbe, des cellules se divisent en permanence, les nouvelles poussent les précédentes et petit à petit le cheveu grandit. Au cours de cette croissance, les cellules vont se spécialiser. Certaines vont former l’intérieur du cheveu (le cortex) tandis que d’autres vont former les écailles. Cette phase dure de trois à cinq ans selon les personnes.

L’arrêt de la croissance du cheveu (Phase télogène)

Le bulbe arrête de produire des cellules. Le bulbe s’atrophie et le cheveu remonte à l’intérieur du follicule pileux. Cette phase dure entre deux à trois mois.

La chute du cheveu (Phase télogène)

Le cheveu est mort mais il reste encore sur la tête. Il finit par tomber sous la pression du nouveau cheveu qui pousse. Cette phase dure environ un mois.

La chute des cheveux

Il est normal de perdre 50 à 100 cheveux par jour. Au-delà il est prudent de consulter pour découvrir l’origine de la chute des cheveux. Cela peut n’être qu’une manifestation épisodique et il faut alors rechercher des carences en faisant une prise de sang afin d’affiner le diagnostic.

La calvitie est une pathologie très répandue. Deux hommes sur trois à trente ans, un homme sur deux à cinquante et une femme sur trois sont concernés.

Jusqu’à présent, on pensait qu’un niveau élevé de testostérone conditionnait l’importance de la chute des cheveux. Or celle-ci n’est pas liée au taux de testostérone dans le sang mais à la façon dont les racines de cheveux y réagissent. En cas de multiplication des récepteurs des androgènes, la racine pilaire se résorbe et le cheveu tombe.

La barbe et les sourcils

Pour les hommes qui n’ont pas assez de pilosité sur les joues, il est possible d’avoir une barbe fournie en implantant des cheveux. Idem pour les personnes, qui souhaitent avoir des sourcils épais et bien dessinés.

 

 

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...