La calvitie chez la femme

La calvitie femme se développe de manière plutôt diffuse.

En règle générale, les femmes gardent leur ligne frontale. On fait surtout de la redensification pour obtenir plus de volume.

La calvitie chez la femme

L'apparition de l’alopécie chez la femme

La chirurgie d’implant capillaire permet de traiter un grand nombre de cas de calvitie avec de très bons résultats chez les femmes de tous âges.

  • Femme
    jeune

  • Femme ménopausée

  • Femme Africaine

Quelles sont les demandes des femmes jeunes ?

L’alopécie chez la femme peut toucher des personnes jeunes en raison d’un déséquilibre hormonal congénital. Dans des cas plus rares, la pilule, si elle n'est pas convenablement dosée, peut également favoriser une perte de cheveux.

"Une bonne partie de mon crâne est devenue chauve précocement (j'ai 33ans). Je présente un affinement des cheveux au niveau de la raie médiane et du front. "

"Je suis une jeune fille de 25 ans, étudiante et cela fait maintenant bien 5 ans que je perds mes cheveux petit à petit... Je m'inquiète, après avoir consulté plusieurs dermatos et avoir pris plusieurs traitement (minoxidil, du fer, cystine b6, complément capillaire...) rien n'y fait, je continue à les perdre! Je vous sollicite donc car je suis vraiment inquiète, et je pense que la greffe est mon seul recours. "

"Je souffre d'une calvitie de type androgénique depuis une vingtaine d'année et je souhaite trouver une solution pour parer à ce handicap qui me pourrit la vie. "

"Je suis une femme de 29 ans et je perds mes cheveux depuis la fin de ma puberté, j’ai encore des cheveux sur la tête mais ils s'affinent de plus en plus laissant apparaitre mon crane surtout au sommet du crâne mais l'ensemble de la chevelure s'est affinée même les cheveux situé à l'arrière de la tête. Je cherche des solutions car c'est très difficile à vivre. "

"Je perds mes cheveux depuis mes 15 ans environ. Au début, c'était léger, mais avec le temps, ceci est beaucoup plus visible. J’ai essayé de nombreux traitements (lotions, gélules...) après différentes consultations chez le dermatologue, puis après examens, je suis passée à Androcur. Cela fait bientôt deux ans et je ne vois aucune amélioration. Chaque shampoing m’'attriste... Je n’ai que 23 ans, je ne sais pas si la greffe est adaptée à mon cas. "

"Je suis 1 femme de 34 ans ayant eu 2 grossesses. J'ai 1 perte de cheveux depuis 5 ans qui a commencé par 1 affinement des cheveux sur le sommet du crâne et à présent je les perds beaucoup. La raie de ma chevelure s'élargit et au niveau des lobes et du haut de mon crâne on commence à voir le cuir chevelu. J'aimerais savoir si 1 greffe serait possible et efficace ?"

Quelles sont les demandes des femmes ménopausées ?

La ménopause est une période pendant laquelle les cheveux ne sont plus protégés par les hormones féminines, d'où augmentation de la sécrétion de sébum et accélération du cycle pilaire qui épuise les bulbes capillaires.

"Je perds depuis très peu de temps mes cheveux par plaque au-dessus du crâne. J'ai 57 ans et je suis ménopausée. Je suis assez désespérée de la vitesse de ma perte de cheveux. "

"Ma mère âgée de 65 ans souhaite avoir l’avis d’un médecin pour voir la faisabilité d'une intervention à son âge vu l’état avancé de perte de cheveux. "

"Je suis une femme. J'ai 73 ans, et constate depuis quelques mois une chute de cheveux uniquement sur le dessus du crâne."

"Je suis une femme de 60 ans et depuis quelques mois je perds mes cheveux et mon crâne est clairsemé. J’ai essayé plusieurs produits et j’ai fait de la mésothérapie du cuir chevelu mais hélas rien n’y fait. Je me demande ce que vous pouvez pour moi."

"Je souffre d’alopécie frontale et ce depuis plusieurs années du fait que j’avais le syndrome opk (ovaires polykistiques) ce qui fait je n'avais plus de cycles menstruels ! J'ai rasée donc complétement mes cheveux il y a 1 mois, je pensais que devant mes cheveux repousseront à la même hauteur que ceux du milieu ! Je suis quand même contente car au niveau de mon front ça repousse très lentement mais ça pousse, alors qu’auparavant pour obtenir ce résultat, il fallait attendre plusieurs années ! Aujourd’hui mes règles sont revenues, je ne souffre plus d'opk, je suis heureuse ! Que puis-je faire pour soigner cette alopécie frontale svp? Je veux savoir quel est le meilleur traitement, un traitement efficace et à effet persistant ! "

Quelles sont les demandes chez les femmes africaines ?

Suites aux défrisages, tresses ou dreadlocks pratiqués souvent dès l’enfance, de nombreuses femmes africaines se retrouvent à l'âge adulte avec une alopécie sur la bande frontale.

"J'ai 44 ans je suis une africaine, je fais des tresses régulièrement. Il y a quelques années que je perds mes cheveux sur les côtés. On m'a conseillé un produit qui marche bien mais à chaque fois que je fais des tresses je reperds mes cheveux."

"Je suis une jeune femme noire de 34 ans et je souffre d'alopécie au niveau des tempes. J'ai déjà testé plusieurs traitements sans résultats."

"Je suis une jeune fille de 20 ans de type Africaine. J'ai constaté que mes cheveux au niveau des deux côtés près de mes oreilles ne poussent plus contrairement au reste de ma tête où j'ai des cheveux plutôt dense et cela fait déjà plus de 3 ans."

"A force de faire des tressages, j'ai mes cheveux de devant qui se sont arrachés, y a-t-il une solution pour moi ?"

Prendre RDV pour un diagnostic capillaire

 

La classification de Ludwig mesure la progression de la calvitie femme

Alopécie femme modérée
Calvitie féminine importante
Alopécie féminine quasi totale

 

Stade 1 Stade 2 Stade 3
La perte des cheveux porte sur le sommet du crâne, sous la forme d'un éclaircissement léger de la chevelure et du respect de la ligne frontale antérieure. La chute des cheveux est franche sur le sommet du crâne mais la ligne frontale antérieure mesure toujours plus de 3 cm. L'alopécie est totale et la ligne frontale antérieure est minime mais persiste.

Les solutions pour traiter la calvitie femme

Greffe de cheveux : on prélève les unités folliculaires sur une bandelette située sur la nuque. Cette technique permet de traiter des calvities étendues en une seule séance.

Greffe FUE : on prélève les unités folliculaires une par une. C'est une technique entièrement manuelle et sans cicatrice qui permet de traiter des calvities modérées.

Robogreffe : c'est un appareil qui prélève et réimplante les unités folliculaires de manière automatisée. Cette technique permet de traiter des calvities peu importantes.

PRP cheveux : Utilise les facteurs actifs de croissance contenus dans le plasma riche en plaquettes pour agir directement sur les cellules souches du follicule pileux.

LED cheveux : Un rayonnement lumineux froid active le métabolisme cellulaire des bulbes capillaires.

 

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...