La calvitie chez l’homme

La calvitie homme s'étend progressivement sur l'ensemble de la tête sur une durée de 10 à 15 ans.

La calvitie précoce apparaît dès la puberté tandis que la calvitie tardive se manifeste vers la quarantaine et n'atteint pas le stade ultime.

Calvitie homme

De la calvitie précoce à l’alopécie complète

La chirurgie d’implant capillaire permet de traiter un grand nombre de cas de calvitie avec de très bons résultats chez les hommes de tous âges.

  • 20 ans

  • 40 ans

  • 50 ans

Calvitie précoce : Quelles sont les demandes des hommes entre 20 et 30 ans ?

La calvitie homme est visible dès l'âge de 20 ans et représente souvent un complexe très important car elle se transforme en alopécie totale en une dizaine d'années seulement.

Le chirurgien agit sur la ligne frontale et les golfes temporaux avec une densité de cheveux modérée. Il ne touche pas encore à la région de la tonsure même si celle-ci commence à s'éclaircir.

"J'ai 21 ans et une calvitie déjà bien avancée. Je n'ai déjà plus aucun cheveux sur la partie avant du crâne, cette zone fait environ la taille de la paume de ma main, cependant je ne perds toujours pas de cheveux sur la zone arrière, une intervention serait-elle possible pour un cas comme le mien ou devrais-je attendre quelques années ?"

"Je suis âgé de trente ans et une calvitie s'annonce déjà ! Je supporte de moins en moins cette perte de cheveu et m'isole totalement."

"Je suis un jeune de 26 ans qui souffre de calvitie. Cette situation est une impasse psychologique pour moi et je souhaite me libérer de ce traumatisme."

"J'ai 22 ans et j'ai constaté que mes cheveux se dégarnissent depuis mes 17 ans et que me cheveux deviennent clairsemes. Puisque je suis jeune, me conseillez-vous de faire une chirurgie ?"

Quelles sont les demandes des hommes entre 40 et 50 ans ?

Ces calvities constituent la demande la plus fréquente chez les patients. Le chirurgien redessine la bordure frontale, comble les golfes et redensifie la tonsure, une zone qui nécessite beaucoup de cheveux.

"J'ai 41 ans et je souffre d'une calvitie avancée! Cette situation est une impasse psychologique pour moi et je souhaite me libérer de ce traumatisme."

"J'ai 49 ans et une calvitie de plus en plus prononcée. Je souhaite appliquer une solution qui soit efficace et définitive."

"J'ai une chute de cheveux qui a commencé il y a environ 8 ans et je ne m'inquiétais pas car j'avais une forte densité de cheveux. Aujourd'hui j'ai 45 ans et j'ai l'impression que mes cheveux sont plus fins et beaucoup moins nombreux, on dirait qu'ils reculent sur le crâne et je souhaite trouver une solution pérenne."

"J'ai 47 ans je voulais avoir un avis aussi sur un éventuel regarnissage de cheveux sur le crâne qui commence à s'éclaircir."

"Je souffre d'une perte de cheveux depuis plusieurs années (j'ai 47 ans), aujourd'hui mes cheveux sont devenus très fins et mous, difficiles à coiffer, je ne constate pas de trou dans ma chevelure mais celle-ci a beaucoup perdu en volume, de plus mes cheveux trop excessivement gras et cela m'oblige à les laver tous les jours."

"J'ai une perte de cheveux sur les tempes et dessus crâne. J'ai 40 ans et je prends du propecia depuis longtemps pour freiner la chute."

Quelles sont les demandes des hommes à partir de la cinquantaine ?

Pour traiter ces grandes calvities, la zone donneuse doit être d'une excellente qualité. Les patients choisissent généralement l'implantation des cheveux au niveau de la zone frontale et du sommet de la tête et préfèrent laisser la région de la tonsure dégarnie.

Dans cette tranche d'âge, il y a aussi beaucoup de patients qui en sont à leur deuxième ou troisième intervention.

"J'ai 52 ans et je souffre d'une calvitie importante et j'en souffre. Que pouvez-vous faire pour m'aider ?"

"J'ai 57 ans et je présente une calvitie importante sur la partie frontale. Je désire effectuer une greffe de cheveux pour faire face à ce problème qui évolue depuis environ 6 ans."

"J'ai eu une greffe de cheveux chez vous il y a 10 ans. J'ai 55 ans et j'aimerais faire une deuxième séance."

"Je suis âgé de 59 ans, j'ai une calvitie au sommet de la tête sur une grande circonférence de plus de 10cm."

"A 63 ans, j'ai déjà réalisé 3 interventions de greffes de cheveux dans votre clinique et je souhaiterais avoir une consultation afin d'évaluer la possibilité d'une nouvelle intervention."

Prendre RDV pour un diagnostic capillaire

 

La classification de Hamilton mesure la progression de la calvitie homme

Stades 1 et 2

Calvitie précoce dès 20 ans

Stade 1 Stade 2
Creusement symétrique des golfes temporaux - frontaux. Creusement symétrique des golfes temporaux - frontaux avec éclaircissement de la tonsure.

Stades 3 et 4

Calvitie masculine homme vers 35 ans

Stade 3 Stade 4
Creusement symétrique des golfes temporaux – frontaux plus profonds et s'étendant en arrière avec création d'un toupet plus postérieur. Creusement symétrique plus important, un toupet bien développé et une alopécie complète au niveau du sommet du crâne, appelé tonsure.

Stades 5, 6 et 7

Alopécie homme après 50 ans

Stade 5 Stade 6 Stade 7
Les deux zones alopéciques antérieures et postérieures tendent à confluer. Creusement postérieur de la zone du tourbillon. Alopécie hippocratique où il reste une couronne basse de cheveux sur les tempes et la nuque.

Les solutions pour traiter la calvitie homme

Greffe de cheveux : on prélève les unités folliculaires sur une bandelette située sur la nuque. Cette technique permet de traiter des calvities étendues en une seule séance.

Greffe FUE : on prélève les unités folliculaires une par une. C'est une technique entièrement manuelle et sans cicatrice qui permet de traiter des calvities modérées.

Robogreffe : c'est un appareil qui prélève et réimplante les unités folliculaires de manière automatisée. Cette technique permet de traiter des calvities peu importantes.

PRP cheveux : Utilise les facteurs actifs de croissance contenus dans le plasma riche en plaquettes pour agir directement sur les cellules souches du follicule pileux.

LED cheveux : Un rayonnement lumineux froid active le métabolisme cellulaire des bulbes capillaires.

 

 

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...