L’extraction des dents de sagesse

L’extraction des dents de sagesse est l’intervention de chirurgie dentaire qui permet d’enlever les troisièmes molaires posant un problème (douleur, manque de place, carie, infection) et entraînant des désagréments importants.

Les indications pour arracher une dent de sagesse

On extrait les dents de sagesse qui entraînent des complications pour le patient :

  • Celles qui poussent de manière anarchique par manque de place et entraînent le déplacement des autres dents.
  • Celles sont difficiles d’accès pour le brossage et se transforment en véritable nid à bactéries avec un risque de carie important.
  • Si le tissu de la gencive autour des dents de sagesses devient gonflé et infecté (péricoronarites).

On ne les enlève pas systématiquement en prévention sauf parfois chez les adolescents dans le cadre d’un traitement orthodontique avant la fin de la croissance des racines. Généralement l’extraction se fait plutôt entre 20 et 25 ans.



Prendre rendez-vous pour une consultation



Le déroulement de l’intervention

L’intervention se déroule en ambulatoire sous anesthésie locale et plus rarement sous anesthésie générale si le patient le souhaite. Elle dure en moyenne quinze à trente minutes par dent.

Le dentiste enlève les quatre dents de sagesse en une seule séance ou en deux séances (deux par côté) avec un intervalle de deux à trois semaines.

  • Si les dents de sagesse sont sorties, elles sont arrachées avec des pinces.
  • Si les dents sont semi-incluses, le dentiste fait une petite incision dans la gencive puis fraise l’os. Si la dent est trop grosse, il la sectionne en plusieurs morceaux avant de l’extraire. Une fois la dent enlevée, il suture la gencive avec du fil résorbable.

L’extraction des dents de sagesse sur le bas de la mâchoire est parfois délicate à cause de la présence de racines profondes venant au contact du nerf alvéolaire inférieur qui gère la sensibilité de la lèvre inférieure et du menton ou du nerf lingual qui contrôle la sensibilité de la langue.

Pour éviter tout risque de perte de sensibilité temporaire ou définitive, le dentiste fait une radio ou un scanner avant l’opération.

Les suites

Les joues sont gonflées, surtout au réveil. Le meilleur remède est d’appliquer un sac de glace pendant 30 minutes, puis de prendre une pause de 30 minutes et ainsi de suite durant les premières 24 heures. Le dentiste peut également prescrire un anti-inflammatoire pour diminuer l’œdème.

Si le patient ressent une légère douleur, il prendra des antalgiques et des corticoïdes.

Le dentiste prescrit aussi des antibiotiques pour prévenir les risques d’infection.

Il n’est pas rare qu’un hématome apparaisse au niveau de la joue jusque dans le cou.

Si la gencive saigne légèrement, le patient peut poser une compresse stérile et la mordre pendant une dizaine de minutes.

Il est également recommandé de :

  • Ne pas faire de bain de bouche le premier jour.
  • Manger des aliments mous et boire à température ambiante le premier jour.
  • Continuer à maintenir une bonne hygiène buccale en se lavant les dents avec une brosse très douce.
  • Ne pas fumer.

Il est préconisé d’attendre :

  • Deux à quatre jours pour reprendre les activités physiques légères et retourner au travail.
  • Une semaine pour les activités physiques normales.
  • Deux semaines pour les activités plus intenses et une alimentation normale.

Les résultats

Les dents de sagesse sont retirées de la mâchoire et ne gênent plus les autres dents ni ne risquent de provoquer des infections ou une carie.



  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...