Le ballon gastrique aide les personnes obèses à maigrir

Le ballon gastrique est une technique chirurgicale qui permet aux personnes souffrant d'obésité de maigrir tout en leur apprenant à mieux manger et à adopter une hygiène de vie plus saine.

Les indications du ballon intra-gastrique

Le ballon intra-gastrique s’adresse aux personnes qui ont un Indice de Masse Corporelle (IMC) de 27 ou plus et qui souffrent d’obésité.

Il est indéniable que les régimes seuls modifient rarement les habitudes alimentaires à long terme. De nombreuses personnes se retrouvent alors dans un cycle de perte et de prise de poids, passant d’un régime raté à un autre, subissant le fameux effet yo-yo. D’autres ont recours à des médicaments amaigrissants ou à des coupe-faim, options difficilement supportables sur le long terme en raison de leurs effets indésirables.

Le ballon gastrique est alors une aide pour aider à perdre un grand nombre de kilos.

 

Prendre rendez-vous pour une consultation de ballon gastrique

 

Le déroulement de l’intervention

L’opération se réalise sous anesthésie locale en séjour ambulatoire. Le ballon intra-gastrique est mis en place et retiré au cours d’une procédure endoscopique qui dure vingt à trente minutes.

Pose du ballon gastrique

Le ballon dégonflé est fixé à un tube souple, puis il est inséré par la bouche avec un endoscope jusqu'à l'estomac. Une fois le ballon en place, une solution physiologique (eau salée) est injectée par un petit tube. Lorsque le tube est retiré, le ballon est automatiquement scellé. Le volume de remplissage varie de 400 à 700 ml pour s'adapter à un grand nombre de personnes.

Une teinture bleue est ajoutée à la solution physiologique qui est injectée dans le ballon. Ainsi, dans l’éventualité rare où le ballon aurait une fuite, le patient le remarque immédiatement au changement de couleur de ses urines. Si cela se produit, il doit immédiatement contacter le médecin afin que le ballon puisse être retiré en toute sécurité.

Le ballon est placé dans l'estomac pour une durée de six mois maximum. Le nutritionniste fournit les conseils diététiques et le soutien requis, afin d’aider le patient à apporter les changements alimentaires et à adapter son mode de vie.

Retrait du ballon de l’estomac

A l’aide d’un endoscope et d’un petit tube, le médecin retire la solution physiologique du ballon avant d’extraire le ballon dégonflé de l’estomac.

Les suites de l’intervention

Le patient se repose pendant une à deux heures pour observation avant de pouvoir quitter la clinique.

Les premiers jours, pendant que l’estomac s’adapte au ballon, le patient a une sensation d’inconfort. Des nausées, des ballonnements, une diarrhée et des crampes peuvent survenir. Ces effets secondaires sont temporaires et normaux. Si nécessaire, le médecin prescrit un traitement médicamenteux adapté afin de mieux les contrôler.

Il est conseillé de se reposer et de ne pratiquer aucune activité physique pendant 24 heures.

Il y a ensuite un suivi nutritionnel pendant six mois. Les premiers pas : boire des liquides froids en petites quantités, en commençant par une cuillère à café, puis augmenter lentement la quantité de liquide.

Semaine 1 : régime à base de liquides uniquement

Les tous premiers jours sont inconfortables car l’estomac doit s’habituer à la présence du ballon. La consommation totale de liquides (eau, jus de fruit, soupes claires, lait, etc.) doit être supérieure à 2 litres par jour. Le patient peut avoir recours à un substitut de repas pendant une semaine afin de l’aider à subvenir à ses besoins de calories et de protéines journaliers.

Semaine 2 : aliments en purée, mous et solides

L’estomac commence à s’adapter à sa nouvelle taille. La transition des aliments en purée aux aliments solides prend une semaine environ, mais la progression se fait uniquement si le corps tolère bien les aliments de l’étape suivante.

  • Aliments en purée pendant trois jours : Une fois que l’estomac est adapté aux liquides, le patient peut commencer à introduire des aliments en purée dans ses repas.
  • Aliments mous pendant quatre jours : Cette étape prépare le patient à revenir aux aliments solides. Il est conseillé de manger lentement en mâchant assidûment les aliments et de choisir des aliments contenant peu de graisses, de calories et de glucides.
  • Aliments solides : C’est la fin de la transition alimentaire. Le patient a repris ses activités normales et a commencé à rééduquer son appétit pour une perte de poids durable et saine. Il reprend les aliments solides l’un après l’autre. Il doit boire beaucoup d’eau et éviter de boire et de manger en même temps. Il est recommandé de boire au moins un verre d’eau ½ heure avant chaque repas et deux verres d’eau ½ heure après, afin de rincer le ballon.
  • Les six mois suivants : Le patient doit suivre un régime alimentaire pour surveiller son évolution de poids.

Les résultats de la méthode Orbera

Les patients peuvent s’attendre à une perte de poids importante comprise entre quinze à vingt kilos pendant les six mois de mise en place du ballon gastrique. Le succès durable est conditionné par l’engagement du patient à manger sainement, à réduire la taille de ses portions et à adopter un mode de vie actif. Les patients ont plus de facilité à maintenir leur perte de poids pendant une période plus longue comparée aux régimes seuls.

Vidéos : Animation 3D de la technique du ballon dans l’estomac

Le prix du ballon gastrique

Intervention   Anesthésie   Séjour   Tarifs TTC*
Ballon gastrique   Locale   Ambulatoire   4100€

 

Autres frais   Tarifs TTC*
Consultation avec le chirurgien   50€

* TVA à 20%. Prix à titre indicatif, les honoraires peuvent varier d'un praticien à l'autre.

 

 

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...