Récession gingivale

La récession gingivale est une diminution progressive du tissu de la gencive. Peu à peu la racine de la dent devient visible et les dents paraissent plus longues.

Une rétractation de la gencive trop importante peut conduire jusqu'au déchaussement de la dent et à sa perte définitive puisque lorsqu’il y a récession gingivale, il y a aussi perte d’os sous la gencive.

Récession gingivale

Les symptômes d’une gencive qui se rétracte

La récession gingivale se définit une migration de la gencive vers l’apex de la dent, ce qui laisse à découvert une partie de sa racine.

Les changements sont progressifs et ne se manifestent pas tout de suite de façon évidente à l’œil nu. Il est donc important de consulter régulièrement son dentiste en prévention.

Les signes de rétractation de la gencive sont multiples.

  • L’apparition de petits espaces à la jonction entre les dents et la gencive peu esthétiques.
  • La racine dentaire est visible avec une couleur jaunâtre plus foncée que le reste de la dent.
  • Une modification du sourire avec des dents qui paraissent plus « longues » que les autres.
  • Une hypersensibilité des dents au froid, au chaud, aux aliments sucrés et au toucher.
  • Une mauvaise haleine.
  • L’inflammation ou le saignement des gencives.

Plus rarement, il arrive aussi que certaines personnes ne présentent pas naturellement suffisamment de gencive pour bien protéger les dents.



Prendre rendez-vous pour une consultation



Les causes de la récession gingivale

La gencive recouvre la racine des dents et l'os alvéolaire qui les maintient dans la mâchoire. Plus elle est fine, plus elle est vulnérable aux agressions potentielles.

Le vieillissement

Avec l’âge, la gencive est moins bien irriguée et finit par s'affiner et reculer. La récession gingivale est plus fréquente chez les adultes à partir quarante ans, mais le processus peut commencer dès l'adolescence.

Un brossage des dents inadéquat

Un brossage trop vigoureux ou utilisant une mauvaise technique peut éroder l'émail dentaire et irriter les tissus gingivaux.

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Un brossage des dents irrégulier ou insuffisant favorise l’apparition de bactéries (plaque dentaire) dans la bouche. Il peut en résulter une maladie parodontale qui favorise une infection des gencives et attaque l'os sous-jacent.

Certaines habitudes

Se ronger les ongles, grincer des dents (bruxisme), mastiquer du chewing-gum, etc. peuvent à terme jouer sur l’épaisseur et entraîner une rétractation de la gencive.

Les piercings

Un piercing sur la langue ou la lèvre peut irriter la gencive jusqu’à l’éroder.

Le tabagisme

La nicotine, souvent associée à une mauvaise hygiène buccale, agit sur l’épaisseur des gencives.

Solution proposée

La greffe gingivale : Elle redonne de l'épaisseur et de la hauteur à une gencive affaiblie.



  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...