La carboxythérapie

La carboxythérapie consiste à injecter du gaz carbonique sous la peau pour améliorer l’oxygénation des tissus. Elle améliore l’élasticité et l’apparence de la peau et élimine les petits amas graisseux. Cette technique est sans aucun risque puisque le CO2 est naturellement produit par notre corps.

Les indications : La texture de la peau et l’amincissement

La carboxythérapie traite un grand nombre d’indications.

Rajeunissement de la peau :

  • Le relâchement cutané modéré des paupières, de la queue du sourcil, du cou, des bras, de l’abdomen, de l’intérieur des cuisses, du pli au-dessus des genoux.
  • Atténue les ridules de la patte d’oies, comble la vallée des larmes, les sillons naso-géniens et les plis d’amertume.
  • Défroisse la peau du dessus des mains, leur redonne du volume et masque les veines apparentes.
  • Lisse la peau fripée du décolleté.

Apparence de la peau :

  • Eclaircit les cernes noirs.
  • Efface les vergetures blanches.

Amincissement :

  • Atténue la cellulite diffuse.
  • Favorise le déstockage de la graisse.

Il n’y a quasiment aucune contre-indication à la carboxythérapie, si l’on excepte les femmes enceintes par principe de précaution.



Prendre rendez-vous



Le déroulement de la séance

On utilise un appareil spécifique reconnu par le Ministère de la Santé qui administre par voie sous-cutanée de l’anhydride carbonique (CO2) à but curatif. Une bouteille de CO2 est reliée à un ordinateur qui règle le dosage, le volume de l’injection, et la vitesse du flux. L’appareil informatisé, envoie l’anhydride carbonique par l’intermédiaire de micro injections localisées.

La carboxythérapie peut être pratiquée seule ou en association avec tous les autres traitements de médecine esthétique (injections, laser, radiofréquence, cryolipolyse, etc.).

Le médecin insère une aiguille très fine sous la peau et injecte le gaz carbonique. Le traitement est totalement indolore. Selon les effets recherchés, le CO2 peut être injecté dans le derme ou bien dans l’hypoderme.

Une séance dure entre dix et vingt minutes.

Un traitement complet comprend

  • Quatre à six séances pour les mains, le visage et le corps.
  • Huit à douze séances pour les vergetures et la cellulite.

On fait deux séances la première semaine, puis une séance par semaine. Il est conseillé de renouveler le traitement une à deux fois par an pour faire perdurer les résultats sur le long terme.

Le gaz carbonique est d’abord absorbé par les tissus cutanés puis il est transformé en oxygène par les globules rouges tout en modifiant le pH de l’organisme.

Action de la carboxythérapie sur la peau

  • Il améliore la micro-circulation sanguine pour donner un aspect plus rosé à la peau.
  • Le CO2 décolle légèrement le derme afin d’assouplir et de redraper la peau.
  • Il stimule les fibroblastes, ce qui augmente la production de collagène et d’élastine, hydrate la peau et améliore sa texture.

Action de la carboxythérapie sur la graisse et la cellulite

Elle permet la destruction d’une partie des cellules graisseuses sous la pression du gaz, favorise l’oxygénation et le drainage lymphatique pour obtenir une peau plus lisse avec une réduction des capitons de la peau d’orange. Mais il ne faut pas attendre une perte de volume importante. C’est pourquoi on combine le plus souvent la carboxythérapie avec une autre technique d’amincissement comme le Coolsculpting.

Les suites

La patient peut ressentir une légère démangeaison et avoir des rougeurs pendant une à deux heures, il n’y a pas d’hématomes ni d’œdème. Et bien sûr, aucun risque d’embolie.

Il n’y a aucune éviction sociale.

Les résultats

Le résultat est visible dès la deuxième séance et continue de s’améliorer en cours de traitement, et même dans les trois mois qui suivent puisque le temps de réaction du fibroblaste est de 90 jours en moyenne.

Le prix de la carboxythérapie

Indications Tarifs TTC*
1 zone 50€ à 100€ la séance

Consultation Tarifs TTC*
Consultation avec le médecin 50€

* TVA à 20%



  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...