Le rajeunissement du regard

Le regard reflète la personnalité et donne toute son expression au visage. La zone du contour de l’œil et des paupières est particulièrement fragile avec une peau très fine, richement vascularisée et pauvre en collagène, ce qui favorise l’apparition rapide des signes du vieillissement. Quelle que soit la technique envisagée pour rajeunir, le médecin privilégie un traitement sur mesure afin que le résultat soit le plus naturel possible.

62% des 26 - 45 ans et 74% des 46 - 64 ans veulent corriger en priorité la zone du contour de l'œil selon l’enquête « Face Value » réalisée en 2012 par le laboratoire Merz Aesthetics sur 4 007 personnes de 18 à 64 ans en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie et en Russie. Ces chiffres confirment pourquoi le rajeunissement du regard est souvent la première demande de nos patients en esthétique.

La préservation de la jeunesse de la peau entre 20 et 30 ans

Les paupières sont fermes et les rides ne sont pas encore visibles. Il faut simplement veiller à hydrater correctement la peau afin de conserver sa fraîcheur le plus longtemps possible. Si des cernes colorés ou des poches apparaissent en cas de fatigue, la personne choisira un soin contour des yeux avec des principes actifs qui redonneront au regard toute sa vivacité et sa tonicité.

Solutions :

Si les poches sous les yeux subsistent, c’est qu’il s’agit d’un amas de graisse. Dans ce cas, il est nécessaire de faire une chirurgie des paupières même chez une personne jeune.

L’atténuation des premiers signes vieillissement entre 30 et 45 ans

A partir de la trentaine, certaines rides d’expression (ride du lion, pattes d’oie) restent visibles même lorsque le visage est au repos et la queue du sourcil s’affaisse légèrement. On recourt alors à un produit qui permet de bloquer les muscles d'expression au niveau du regard ainsi qu'à une technique de renouvellement du collagène que la peau ne fabrique plus en quantité suffisante pour lui garder une apparence lisse.

Solutions :

La peau met davantage de temps à récupérer. Avec le stress et la fatigue, les poches et les cernes sont bien marqués et visibles en permanence. Le regard est terne et sans éclat. On utilise des traitements à base d’acide hyaluronique qui hydratent en profondeur et commencent à agir également sur la fermeté cutanée.

Solutions :

Les paupières supérieures commencent à se relâcher. A ce moment, le recours à la chirurgie est encore prématuré mais il existe une technique médicale qui favorise le raffermissement cutané et atténue les rides.

Solution :

Le ralentissement des effets du vieillissement à partir de 45 ans et plus

Les rides sont de plus en en plus marquées et le relâchement des paupières supérieures s’accentue. Au niveau des paupières inférieures, il y a un excès de peau, souvent associé à des poches de graisse.

A ce stade, c’est la chirurgie qui obtient les meilleurs résultats. De moins en moins invasive, elle est souvent complétée par des techniques de médecine pour optimiser les résultats au niveau des rides ou des cernes colorés.

Solutions :

La fonte graisseuse entraîne le creusement des cernes. Suite au glissement des pommettes, les poches malaires situées au niveau de la vallée des larmes apparaissent. Pour restructurer les volumes dans le tiers supérieur du visage, on fait un lifting temporal ou frontal ou bien comble les creux soit avec sa propre graisse, soit avec des volumateurs.

Solutions :

 

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...