La chirurgie esthétique et les hommes - JT France 3

La chirurgie esthétique et les hommes - Journal télévisé France 3

Ce lundi 6 août, le journal télévisé de France 3 a consacré un reportage à la chirurgie esthétique et les hommes.

Les hommes, adeptes de médecine et de chirurgie esthétique, sont de plus en plus nombreux. Leur demande est claire : changer sans excès, le résultat doit rester naturel.

Pour illustrer le reportage, le Dr Drikes de la Clinique du Rond-Point des Champs-Elysées traite deux patients, le premier pour une greffe de cheveux et le second pour des injections d'acide hyaluronique.

 

Présentateur

Il y a longtemps que la chirurgie esthétique pour les hommes ne s’arrête plus aux implants capillaires. Lifting, injections, l’homme est une femme comme les autres. La chirurgie esthétique masculine s’est banalisée, beaucoup d’hommes qui y ont recours ne s’en cachent plus, certains vont même jusqu’à revendiquer son usage. Reportage d’Emilie Tran Nguyen et de Philippe Lagaune.

Voix-off

Qui a dit que la chirurgie esthétique était réservée aux femmes ? Désormais le bistouri séduit aussi les hommes. Pour ce quadragénaire, c’est la chute de cheveux qui pose problème.

Carlos D.C

Si je peux garder mes cheveux en vieillissant ce n’est pas plus mal. Pourquoi la beauté des femmes ? Pourquoi pas la beauté de l’homme ? On peut être très bien homme et être coquet. Je suis un homme à part entière.

Voix-off

Rassurez-vous, il ne souffre pas. Sous anesthésie locale, des morceaux de peau sont prélevés sur son crâne et greffés sur les zones chauves. Ce n’est pas lourd comme opération ?

Carlos D.C

Oh bah une journée, mais sinon ce n’est pas...une journée pour avoir des cheveux ca va.

Voix-off

En 20 ans, la proportion d’hommes à avoir eu recours à la chirurgie est passée de 5 à 15%.

Médecin esthétique

Je pense que c’est une tendance actuelle qui va continuer à évoluer avec les années, parce que les hommes ont de plus en plus envie de prendre soin d’eux. Mais un homme qui est bien dans sa peau et qui a certains petits défauts qui vont gêner au niveau de son visage, en sachant qu’il y a des moyens de le corriger et garder cet aspect naturel, va avoir, aujourd’hui, de plus en plus envie de venir consulter pour trouver des réponses.

Voix-off

Karim Debbou, lui n’a pas de problème de calvitie mais de rides. A 38 ans, c’est un peu un habitué de la médecine esthétique. Aujourd’hui, il est là pour des injections à l’acide hyaluronique.

Karim D

Ma démarche elle n’est pas de tricher, je l’assume, je n’ai pas honte de mon âge, non simplement j’avais envie de me donner un petit coup de booste, voila il n’y a pas de mal. La chirurgie, elle existe, ces injections ou d’autres choses encore sont là sur le marché, pourquoi ne pas en profiter ?

 

Posté le 2 août 2012

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...