Quel implant mammaire choisir pour avoir une belle poitrine ?

L'implant mammaire permet de remodeler le contour des seins avec un résultat très naturel. Une fois le modèle choisi, le chirurgien réalise l’opération de pose de prothèse mammaire qui est l'intervention de chirurgie mammaire la plus pratiquée chez les femmes.

La forme des implants mammaires

Le chirurgien choisit les implants mammaires les mieux adaptés à vos souhaits et à votre morphologie

 

Prendre rendez-vous pour une consultation en implants mammaires

 

La forme  ronde

L'implant mammaire rond donne du volume sur la partie supérieure des seins. La poitrine a un aspect plus ou moins bombé en forme de pomme. Selon le bonnet souhaité par la femme, la largeur étant égale à la hauteur, le chirurgien a la possibilité de faire varier 1 seul critère: la projection.

Implants mammaires ronds

  • Projection faible : Idéale pour redessiner les contours du sein en cas de ptôse mammaire.
  • Projection modérée : Résultat final semblable à celui d’un implant anatomique car le gel de silicone souple migre vers le bas en position debout.
  • Projection forte : Aspect bombé mais assez naturel.
  • Projection extra-forte: Aspect très pigeonnant assez artificiel.

La forme anatomique

L'implant mammaire anatomique donne aux seins un aspect en forme de poire. La base de l’implant est plus bombée que son sommet et le sein présente un aspect en pente douce. En plus de la projection le chirurgien a la possibilité de faire varier de façon indépendante 2 autres critères : la largeur, la hauteur.

Implants mammaires anatomiques

Le contenu des implants mammaires

Deux substances sont principalement utilisées pour remplir un implant mammaire et reproduire la consistance naturelle du sein.

Le gel de silicone

Il s’agit d’un gel de silicone hautement réticulé dont la forme reste stable. Après une compression modérée, ils reviennent à leur forme initiale et leur consistance au toucher est proche de celle d’un sein naturel.

Dans les implants de dernière génération, le remplissage se compose de deux gels de silicone différents. A l’arrière, un gel mou et à l’avant un gel plus ferme. Le gel ferme supporte le tissu mammaire comme un soutien-gorge push-up. Le sein est ainsi moins soumis au poids de la prothèse qui adhère à la fois au muscle et à la glande mammaire, diminuant ainsi le risque d’une ptôse secondaire.

En cas de rupture accidentelle de l’implant, le gel de silicone cohésif reste en place. Il ne s’écoule pas et ne se diffuse pas dans le corps.

Le sérum physiologique

Le sérum physiologique est un mélange d’eau et de chlorure de sodium. Le chirurgien insère l’implant vide puis le remplit à l’aide d’un petit tube. Une valve évite que l’eau ne s’écoule de la prothèse.

En cas de rupture de l’enveloppe, le liquide salin est absorbé par le corps.

Ces implants mammaires ne sont pratiquement plus employés. Ils ont surtout été utilisés entre 1992 et 2000 lorsque le gel de silicone a été interdit en France mais ils sont aujourd’hui complètement obsolètes.

D’un point de vue esthétique, le résultat n’est pas très naturel : ils donnent un aspect liquide aux seins qui ont tendance à clapoter et ils sont responsables de plis visibles sous la peau, surtout chez les patientes minces. D’un point de vue pratique, ils ont tendance à se vider lorsque la valve de remplissage est défectueuse et des petits trous apparaissent fréquemment en cas d’usure de l’implant.

L’enveloppe des implants mammaires

La matière de l'enveloppe est très importante car c'est elle qui va faciliter la bonne adaptation de l'implant mammaire dans l'organisme et qui va garantir sa solidité au cours des années.

La mousse de polyuréthane

Les implants en polyuréthane sont ceux qui présentent les meilleurs résultats à long terme. Le risque de coque est quasi-nul car les fibres de collagène sont désorganisées et s’entremêlent avec le polyuréthane, formant de multiples microcapsules. Du fait de la texture de la mousse de polyuréthane, l’implant adhère à la glande mammaire comme un velcro et il n’y a aucun risque de rotation.

L'élastomère de silicone

Il s'agit d'une enveloppe souple qui doit répondre à des critères précis de solidité pour limiter le risque de rupture ainsi qu'à des critères d’étanchéité pour limiter la transpiration du gel de silicone à travers la membrane et sa diffusion dans le corps. Les fibres de collagène constituent une grande membrane unique disposée de façon parallèle et circulaire autour de l’implant.

Enveloppe lisse : A l’origine, tous les implants étaient lisses. Ils sont de plus en plus rarement utilisés car ils présentent un risque plus élevé de rotation ou de formation d’une contraction capsulaire (coque).

Enveloppe rugueuse: Les implants à surface texturée ont été créés par les fabricants dans les années 80 pour copier ceux en mousse de polyuréthane. L’enveloppe rugueuse favorise l’adhérence des tissus mammaires autour de la prothèse et diminue le risque de rotation ou de formation d’une contraction capsulaire.

Le prix d'un implant mammaire

Intervention Anesthésie Séjour Tarifs TTC*
Pose de prothèses mammaires en gel de silicone Générale 1 nuit 5000€ à 5500€
Pose de prothèses mammaires en mousse de polyuréthane Générale 1 nuit 5500€ à 6000€
Changement de prothèses mammaires Générale 1 nuit 5000€
Retrait de prothèses mammaires Locale/Générale Ambulatoire 3500€

Autres frais Tarifs TTC*
Consultation avec le chirurgien 50€
Consultation avec l’anesthésiste 100€
Bas de contention 50€
Soutien-gorge de contention 100€

* TVA à 20%. Prix à titre indicatif, les honoraires peuvent varier d'un praticien à l'autre.

 

 

Nous vous conseillons aussi

L’augmentation mammaire : Quelles sont les différentes techniques pour accroître le tour de poitrine ?
Réduction mammaire : Réduit la taille exagérée des seins et corrige le relâchement de la peau lorsque le poids de la poitrine a entraîné son affaissement.
Lipofilling mammaire : Injections de graisse dans les seins pour remodeler la taille et le contour de la poitrine.
Gynécomastie : Réduit la taille de la glande mammaire chez l’homme en cas de développement excessif.
Ptose mammaire : Correspond à une distension de la peau qui enveloppe les seins.

 

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...