Legato™ III

Legato™ III est un appareil qui combine la radiofréquence et les ultrasons pour une prise en charge globale du vieillissement de la peau ainsi que d’un grand nombre de lésions et d’imperfections cutanées.

Les indications : Rajeunir et améliorer l’apparence de la peau

Legato™ offre une réponse efficace et rapide pour :

  • Le relâchement cutané du visage, du cou, du décolleté, des bras, des mains, du ventre, des cuisses.
  • Le photo-vieillissement de la peau (peau fripée, ridules, lésions pigmentaires).
  • Les vergetures rouges ou blanches.
  • Les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes.

Toutes les couleurs de peau (phototypes I à VI) peuvent être traitées sans aucun risque de dépigmentation et même les peaux bronzées.

Avant-après Legato™ III : cicatrice



Prendre rendez-vous en ligne



Le déroulement de la séance

Legato™ est une technologie dite « transépidermique » (Trans-Epidermal Delivery, TED) qui se déroule en trois phases bien distinctes.

Le nombre de séances varie de une à cinq en fonction de l’indication et de l’intensité du traitement. Chaque séance dure environ vingt minutes et elle est espacée d’un mois.

Pour le confort du patient pendant le traitement, le médecin applique préalablement une crème anesthésiante ou fait une anesthésie locale.

Avant-après Legato™ III : ventre

La phase ablative

La radiofréquence fractionnée crée des micro-tunnels verticaux de 120 microns de diamètre tous les 180 microns de peau, jusqu’à la jonction dermo-épidermique par effet « microplasma ».

Ce principe d’action purement ablatif sans effet thermique assure de ne jamais stimuler les mélanocytes dans la couche basale, celle qui est la plus profonde dans l’épiderme. Legato™ peut ainsi travailler sur tous les phototypes de peau.

Avant-après Legato™ III : vergetures rouges

Avant-après Legato™ III : vergetures blanches

Comme dans toute technique fractionnée, des zones de peaux saines sont conservées tout autour des micro-tunnels pour favoriser une réparation ultra-rapide de l’épiderme.

Le médecin paramètre la densité et la profondeur des micro-canaux. Cette action est absolument indispensable lorsqu’il s’agit de travailler les tissus superficiels (fripés, pores dilatés, texture, vergetures, cicatrices, lésions pigmentaires, etc).

Les micro-puits vont servir de vecteurs aux actifs pour atteindre directement les tissus sous-cutanés.

La phase thermique

Grâce à une simple modification du paramétrage du Legato™, le médecin transforme l’action « micro-plasma » de la radiofréquence en une action essentiellement thermique et profonde. Cette élévation de température diffusée graduellement dans le tissu conjonctif a pour effet de générer une inflammation des fibroblastes, les contraignant ainsi à créer du collagène et de l’élastine.

Cette action est absolument nécessaire lorsque le médecin travaille sur la ptôse, que ce soit au niveau du visage (l’ovale notamment) et pour défibroser les tissus profonds dans le traitement des vergetures et des cicatrices.

Avant-après Legato™ III : rides

La phase thermique est soigneusement évitée lorsqu’il s’agit de traiter des indications particulières comme les cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques ou le mélasma dans lesquelles le réseau vasculaire ou les mélanocytes ne doivent surtout pas être stimulés par l’effet de la chaleur.

La pénétration des molécules actives

Le médecin dépose en petites gouttes sur la zone à traiter un cocktail de produits actifs prévus pour passer dans le derme (acide hyaluronique non réticulé, rétinoïdes, vitamines, peptides, silicium organique, etc.) comme NCTF® 135 HA de Filorga.

Par simple contact sur la peau, des ultrasons à une fréquence très particulière (environ 50 Khz), par alternance de pressions et de dépressions (phénomène de sonophorèse), agissent comme un marteau-piqueur acoustique et vont forcer la pénétration des composés jusqu’aux tissus profonds.

Les suites

Il y a des rougeurs dont la durée varie en fonction de l’intensité du traitement : deux à sept jours maximum. De légères croûtes peuvent également apparaître.

Pour prévenir et atténuer l’inflammation, on fait une séance de LED avant et après le traitement Legato™.

Le patient ne doit pas s’exposer au soleil pendant trois à quatre semaines. Il applique également pendant trois à quatre jours un baume réparateur qui favorise la réparation cutanée.

Les résultats

Le patient constate une amélioration dès la première séance mais les résultats sont optimaux deux à trois mois après la fin du traitement, le temps que le collagène de la peau se régénère.

Ils sont durables dans le temps.

Avant-après Legato™ III : décolleté



  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...