Gynécomastie et adipomastie : comment en venir à bout ?

Chez la femme, la poitrine se développe dès l’adolescence. Chez l’homme, les seins peuvent, dans certains cas se développer. Ainsi, il arrive que la glande mammaire se gonfle et que la poitrine se développe. On parle alors de gynécomastie.L’hypertrophie mammaire masculine peut être source d’un certain mal-être psychologique et de nombreux complexes. Ainsi, certains n’hésitent plus à avoir recours à la chirurgie esthétique pour voir disparaître leur poitrine et retrouve leur bien-être psychologique.

Gynécomastie et adipomastie : comment en venir à bout ?

La gynécomastie : qu’est-ce que c’est ?

La gynécomastie correspond à une hypertrophie mammaire chez l’homme. En effet, l’homme possède aussi deux glandes mammaires. Situées sous les mamelons, il arrive, dans certains cas, que les glandes gonflent. Les seins se forment alors et peuvent, à terme, gêner psychologiquement les hommes qui en sont atteints.

Il existe plusieurs types de gynécomastie :

  • La gynécomastie unilatérale : on constate alors une asymétrie entre les deux seins, l’un étant plus gonflé que l’autre.
  • La gynécomastie diffuse, nodulaire ou dendritique : la gynécomastie est diffuse lorsqu’elle n’est pas délimitée. En revanche, elle est nodulaire lorsqu’elle est parfaitement définie. Enfin, elle est dendritique quand elle prend une forme triangulaire.
  • La gynécomastie glandulaire : quand l’hypertrophie est le résultat d’un amas graisseux, le chirurgien peut alors effectuer une adipomastie.

Quelles sont les causes de la gynécomastie ?

Un homme peut présenter une gynécomastie lorsqu’il y a un déséquilibre hormonal entre les estrogènes et les androgènes. En effet, les estrogènes stimulent le développement de la glande mammaire quand la testostérone le freine.

Lorsqu’il est constaté une augmentation des estrogènes chez l’homme ou même une diminution de la production de testostérone, une hypertrophie mammaire peut apparaître.

Néanmoins, la gynécomastie peut aussi apparaître avec l’âge. En effet, au cours du temps, l’homme produit moins d’androgènes. Ainsi, à la cinquantaine, il n’est pas rare de voir apparaître un léger gonflement.

Certains médicaments peuvent aussi être à l’origine de la gynécomastie. Ils bloquent alors les androgènes faisant gonfler la glande mammaire. De même, certains stupéfiants comme le cannabis, l’héroïne ou les stéroïdes peuvent bloquer les androgènes.

Enfin, l’hypertrophie mammaire chez l’homme peut être due à une importante prise de poids. Dans ce cas, c’est l’amas de graisse qui est à l’origine de l’hypertrophie mammaire. Le chirurgien devra alors effectuer une adipomastie.

La gynécomastie : comment en venir à bout ?

Selon les cas, l’opération de gynécomastie combine plusieurs techniques chirurgicales. Ainsi, le chirurgien peut avoir recours à une lipoaspiration de la graisse. À l’aide de fines canules insérées dans de fines incisions, le chirurgien va aspirer l’excédent graisseux. Une réduction mammaire peut aussi être combinée à la lipoaspiration. Cette technique permet ainsi d’enlever la glande mammaire chez l’homme. Ainsi, de fines incisions en demi-cercles sont faites par le chirurgien autour de l’aréole. Il ne restera que quelques cicatrices très fines.

Enfin, le chirurgien devra remettre en tension la peau relâchée. Dans le cas où il est constaté un important relâchement cutané, le chirurgien pourra enlever une partie de la peau pour redraper ensuite le thorax. Les cicatrices sont alors de longueur assez variable en fonction de l’importance du relâchement de la peau.

Je choisis ma solution pour traiter la gynécomastie

La gynécomastie réduit la taille de la glande mammaire chez l’homme et enlève le surplus de graisse.

  • Nous contacter
(* Tous les champs sont obligatoires )
Civilité
Abonnement newsletter
 
chargement...