Contenu

Au fil des années, de petits bourrelets de graisse altèrent notre silhouette. On cherche tous à un moment à les perdre, surtout avant l’été. Même si l’exercice physique ou l’alimentation aident à amincir son corps, perdre tel ou tel bourrelet de graisse peut s’avérer difficile. Dans ce cas, la médecine esthétique propose différentes solutions pour mincir sans liposuccion ni chirurgie. Il est possible de détruire définitivement des bourrelets graisseux avec des gestes sans douleur non-invasifs.

Titre

Les causes des bourrelets graisseux : une réserve stratégique !

Contenu

Au cours de l’évolution, l’espèce humaine a su privilégier les méthodes de stockage. Ces réserves permettaient de ne pas mourir si l’alimentation devenait soudain difficile à trouver.

Ces mécanismes protecteurs perdurent chez l’homme moderne, même pour ceux n’ayant aucun souci pour se nourrir.

Chaque calorie « inutile » est conservée, avec deux types de réserves :

  • celles facilement mobilisable à court terme se font sous forme de glucides (glycogène).
  • celles difficilement libérables se font sous forme de lipides (tissu graisseux). Ce sont des réserves stratégiques auxquelles on ne touche qu’en dernier recours… D’où la difficulté à mincir ou à maigrir.

Chacun de nous stockerait ainsi dans sa graisse en moyenne 100 000 kcal, lui permettant sans manger de courir plus de 8 jours !

Pour arriver à mobiliser cette graisse, il faut un vrai déficit énergétique durable, soit par un exercice soutenu, soit avec un déficit d’apport durable (régime alimentaire hypocalorique, inférieur aux besoins).

Les graisses sont stockées sous forme de lipides, type acide gras, dans des cellules de stockage spécifiques, les adipocytes. Jusqu’à 15 ans, les adipocytes augmentent en nombre puis cela n’augmente plus.

Un adipocyte adulte est, en effet, incapable de se multiplier ce qui fait que toute cellule graisseuse détruite le sera définitivement.

Comme le chiffre d’adipocytes ne change pas (20 à 40 milliards selon les sujets), la masse graisseuse se développe, car chaque adipocyte peut voir son volume de stockage multiplié par cinquante !

Cette grosseur en fait une cellule fragile avec peu d’organites intracellulaires, ce qui la rend incapable de bien se réparer dès qu’elle est abîmée. Elle préfère s’auto-détruire par apoptose.

Titre

Le principe pour mincir : comment brûler les graisses ?

Contenu

Pour brûler les calories des lipides, il existe trois solutions :

  • abaisser l’apport quotidien d’énergie ce qu’on fait sur un régime ou quand on traite l’obésité (ballon stomacal Elipse ®).
  • accroître le métabolisme basal de base, par exemple à travers les muscles (technologie EMSculpt ®).
  • aire un effort musculaire.

L’exercice physique ne fait mincir que si l’on mobilise l’énergie des graisses (fonte graisseuse ou lipolyse) et non l’énergie des glucides de réserve (glycogénolyse).

On sait que la mobilisation des tissus graisseux suppose un effort prolongé, au minimum de 30 mn, dans l’idéal de 2h30.

Quand on passe de 30 mn de marche à 3 heures, on voit que le taux d’énergie libéré par la graisse passe de 50 à 80 %, expliquant que trois marches de 60 mn sont moins efficaces pour maigrir qu’une marche de 3 heures.

Titre

Les solutions de médecine esthétique : comment détruire la graisse ?

Contenu

La médecine esthétique propose une approche différente, à savoir détruire les adipocytes, puisqu’ils sont fragiles et que leur destruction est définitive (ils ne peuvent se régénérer).

L’idée est de léser la membrane cellulaire de l’adipocyte qui va donc s’autodétruire avec une mort programmée (apoptose).

Cette destruction de tissu graisseux ne se voit pas de suite même si la cellule est morte, il faut qu’elle soit nettoyée, et aussi surtout la graisse qui va avec. Ce nettoyage cellulaire se fait par les macrophages, avec un drainage lymphatique : la durée est de 1 à 3 mois pour ne plus rien avoir… Et donc mincir.

Les acides gras ne passent pas dans le sang, leur élimination se faisant par la lymphe et les selles : aucun risque donc de voir ses taux de triglycérides ou de cholestérol sanguin augmenter.

Action du froid sur les bourrelets graisseux : destruction par cryolipolyse

La cryolipolyse permet en une seule séance de détruire 25 à 30 % des bourrelets de graisse localisés, permettant entre autres de maigrir du ventre sans effort.

Pour mincir sans effort, l’appareil le plus performant reste sûrement

Coolscuplting ®, premier dispositif agréé par la FDA américaine.

Action de l’hyperthermie sur les bourrelets graisseux : destruction par thermolyse

La chaleur est portée par des ondes de haute énergie (RF, ultrasons, photons…) pour détruire à terme l’adipocyte.

Elles agissent souvent sur d’autres imperfections de la peau, en plus du body contouring pour amincir la silhouette.

Votre médecin esthétique de la Clinique des Champs Elysées de Paris dispose d’un vaste plateau technique pour un traitement personnalisé sur-mesure :