Contenu

Rasoir, cire, épilateur électrique, il existe aujourd’hui de multiples façons de se débarrasser des poils, de manière plus ou moins définitive. La plus efficace d’entre elle est l’épilation laser. Efficace et durable, elle est sans danger et permet de traiter les poils sur différents types de peau et différentes parties du corps. Faisons le point sur l’épilation laser.

Contenu

L’épilation laser : qu’est-ce que c’est ?

L’épilation laser est la technique la plus efficace pour éliminer sans douleur les poils de manière progressive et quasi-définitive aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Cette technique permet d’éliminer le bulbe qui contribue à la repousse du poil et qui se situe à la racine de celui-ci. Ces zones doivent ainsi être chauffées à 100° afin de les transformer en tissus cicatriciels et empêcher la repousse du poil.

Ainsi, à l’aide d’un faisceau lumineux, le laser va agir sur le poil et traverser l’épiderme afin d’éliminer le bulbe, responsable de la repousse du poil. La mélanine, pigment brun foncé contenu dans le poil, capte alors l’énergie du laser. Transformée en chaleur, celle-ci est transmise au bulbe, détruisant ainsi les différentes structures qui sont à l’origine de la repousse du poil. Après destruction du bulbe, le poil ne peut plus repousser. L’épilation laser permet de détruire environ 80 à 95 % des poils et d’obtenir un résultat quasi définitif.

Il n’y a aucun risque de cicatrice ou de brûlure lorsque le laser est réglé et manipulé par un médecin. Il utilise une longueur d’onde particulière pour ne cibler que la mélanine et éviter de toucher la peau avoisinante. On parle alors de thermolyse sélective. Le laser est attiré par la mélanine du poil, réduisant le risque de brûlure de la peau. Lorsque la peau est bronzée, il peut être difficile d’avoir recours à l’épilation laser, le risque de brûlures légères étant plus élevés.

Contenu

L’épilation laser : pour qui ?

C’est uniquement la couleur des poils qui va déterminer si une épilation au laser est possible ou pas, car les appareils médicaux actuels traitent toutes les couleurs de peau, de la plus claire à la plus foncée.

Seuls les poils qui contiennent assez de mélanine peuvent être épilés. Les poils châtains et noirs sont les meilleurs candidats. Les poils blonds très clairs, roux vif, gris ou blancs ne peuvent pas être traités car ils ne contiennent pas assez de mélanine. Enfin, les poils blonds qui tirent vers le châtain clair ou les poils roux dont la couleur se rapproche du blond vénitien peuvent être traités dans certains cas.

Tous les phototypes peuvent être épilés sans risque.

Le Clarity II réunit deux appareils d'épilation laser de type médical IV :

Pour les peaux mates et asiatiques, il est conseillé d’alterner les deux appareils afin d’obtenir un résultat optimal.

Lorsqu'il paramètre la puissance du laser, le médecin tient compte de la mélanine présente dans les poils et dans la peau :

  • Poils clairs et peau claire : Tir de forte puissance.
  • Poils foncés et peau foncée : Tir de faible puissance.

La nature étant bien faite, les personnes qui ont une peau foncée ont généralement des poils noirs, ce qui permet d'obtenir un résultat efficace même à faible puissance.

L’épilation laser permet aussi de traiter les poils incarnés et les microkystes en s’attaquant directement au poil. Cette technique permet aussi de traiter l’hirsutisme, maladie touchant presque 10 % des femmes et faisant pousser des poils drus et noirs sur des parties du corps qui n’ont habituellement pas ou peu de poils comme le menton, le cou ou même la ligne ombilico-pubienne.

Enfin, l’épilation laser est indiquée dans les cas où le patient présente une hypertrichose. Il s’agit d’un développement anormal de la pilosité dans des zones où le système pileux est déjà important.

Contenu

L’épilation laser : les contre-indications

L'épilation laser n'est pas possible dans certains cas bien précis :

  • Les patients ayant les peaux bronzées, que ce soit par bronzage naturel, UV ou pilule auto-bronzante. Idem pour les personnes qui prennent des médicaments photo-sensibilisants ou à base de vitamine A.
  • Lorsque le patient présente une déficience du système immunitaire ou des troubles de la coagulation.
  • Certains traitements hormonaux peuvent aussi rendre l’épilation laser inefficace.
  • Par principe de précaution, les femme enceinte ne peuvent pas avoir recours à l’épilation laser, même s’il n’y a aucun risque avéré pour le bébé.

Dès la puberté, les adolescents peuvent s’épiler. Cependant, le nombre de séances sera plus élevé, car le renouvellement des poils est plus rapide que chez un adulte.

Contenu

Le déroulement d’une séance d’épilation laser

Avant de faire une épilation laser, une première consultation est nécessaire pour que le praticien puisse examiner votre peau, la couleur de vos poils et la zone à traiter. Ainsi, le médecin pourra déterminer le nombre de séances nécessaire à votre traitement, mais aussi le type de laser à utiliser et son intensité.

Rasage préalable des poils sauf pour le visage

Avant la séance, la zone à épiler doit être rasée, si possible trois jours auparavant pour que l'émergence des poils soit visible. Le rasage permet également d’éviter l’odeur désagréable des poils brûlés pendant l’épilation.

Il ne faut jamais raser les poils du visage. En effet, cette zone est généralement couverte d’un fin duvet et le rasage aurait pour effet de transformer le duvet en poils plus foncés et plus drus. Évitez d’utiliser la cire, la pince à épiler ou même l’épilateur électrique au moins deux semaines avant votre épilation laser.

De même, la peau ne doit pas être bronzée et la prise de tous compléments alimentaires visant à améliorer le bronzage est une contre-indication à l’épilation laser.

Un traitement indolore

La séance est réalisée par une assistante médicale formée en épilation laser sous la responsabilité du médecin. Vous portez des lunettes spéciales pour protéger vos yeux. L'assistante règle ensuite le laser et effectue quelques tests sur la peau du patient. Si celui-ci ressent des piqûres d’aiguille, alors le laser n’agit que sur les poils. En revanche, lorsque le patient ressent une chaleur diffuse, l’intensité du laser est trop élevée.

L'assistante balaye la zone à traiter avec une pièce à main qui émet l'impulsion lumineuse. Nos appareils sont équipés d’un système cryogène intégré qui, simultanément au tir laser, envoie un liquide très froid qui diminue la douleur et la rougeur. Le patient ressent tout au plus une sensation très brève de picotement et de légère chaleur.

Chaque tir laser couvre une surface d'environ 2 cm² avec une dizaine de poils. La durée des séances d’épilation définitive varie ainsi en fonction de la zone traitée. A titre d'exemple, une séance prend 5 minutes pour l’espace entre les sourcils, 20 minutes pour un maillot intégral et 75 minutes pour des jambes complètes.

Il faut en moyenne entre 5 à 10 séances pour épiler complètement une zone donnée. C'est le visage qui nécessite le plus de séances, jusqu'à une dizaine en tout.

On peut épiler un grand nombre de zones tant sur le visage que sur le corps. Le laser d'épilation Clarity II propose des spots de différentes tailles et peut traiter les grandes ou les petites surfaces de peau avec la même efficacité.

Les demandes mixtes sont les plus courantes et concernent les aisselles, le maillot et les jambes. L'épilation de la lèvre supérieure est courante chez les femmes qui supportent mal d'avoir une fine moustache visible. 

Il arrive aussi que certains hommes souhaitent se faire épiler la barbe lorsqu'ils ont la peau irrité par le rasage avec des poils incarnés. De même, une pilosité exagérée sur le dos, les bras, le ventre/torse ou les fesses est difficile à montrer en public ou dans l'intimité du couple. L'épilation laser est alors la solution idéale pour venir à bout de ces poils disgracieux.

La vitesse de repousse des poils est déterminée par la génétique et peut donc varier considérablement d'une personne à l'autre. La durée d'un cycle pilaire varie entre 6 à 18 mois. Lorsque la repousse du poil est rapide, les séances d'épilation laser doivent être plus rapprochées. En général, il faut attendre environ 6 semaines entre deux séances pour le corps et 4 semaines entre les séances pour le visage. Ainsi, en pratique, le patient peut faire la séance suivante lorsque la repousse des poils est visible.

Entre deux séances, le patient peut se raser ou appliquer une crème dépilatoire. Par contre, il doit éviter l'épilation à la cire, l'épilation électrique ou l'utilisation d'une pince à épiler. Si le patient saute une séance d'épilation, le résultat final est simplement retardé. Il ne perd pas le bénéfice des séances déjà réalisées.

Les suites de la séance

Il y a une simple rougeur pendant quelques heures après la séance d'épilation laser. Il faut bien hydrater la peau. Dans certains cas rares, il peut y avoir une brûlure superficielle sans aucune gravité. Les petites croûtes disparaissent après trois à cinq jours.

Il est conseillé de ne pas exposer les zones traitées au soleil pendant deux semaines.

Contenu

Les solutions en épilation laser

Contenu

Les dernières actualités sur l'épilation laser